Vous êtes ici : Accueil : Recherche > Articles > Les deux bouts de l'écriture ...

Partager

Les deux bouts de l'écriture musicale à travers le cas de l'électroacoustique


Evelyne Gayou, decembre 2007
Ina-GRM

[article édité en alllemand : « Die beiden Seiten des musikalischen Schreibens am Beispiel der Elektroakustik », in - Musikwissenschaft/Musikpädagogik in der Blauen Eule/BD. 84, Essen, 2008, p. 47-57]

Philippe Mion, transcription (2002) de L'Œil écoute de Bernard Parmegiani (1970), extrait

 

Notation versus écriture

Dans notre culture occidentale, la notion d'écriture en musique est principalement liée à la partition qui occupe une place centrale dans le processus musical. Mais en musique électroacoustique, l'absence de partition rend la situation plus compliquée. Il n'y a rien à voir alors qu'on parle quand même d'écriture. En fait, le mot écriture a un double sens, ou deux bouts, l'un sonore, l'autre visuel (ce dernier que nous appellerons notation).

 

Je vais montrer que l'écriture sonore et la notation ont leur propre histoire ; et chercher à dégager où se situe leur terrain de rencontre.

Mots clés :
0 commentaire

les sites de l'Institut National de l'Audiovisuel