Vous êtes ici : Accueil : Nous connaître > Historique > Historique

Partager

Historique


Le Groupe de Recherches Musicales (GRM) développe depuis 1958 des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques. Il participe également à la mission de conservation et de valorisation du patrimoine sonore. En plus de 50 ans d’existence, le GRM a collaboré avec les plus grands compositeurs et a développé des logiciels de création musicale performants. Pionnier de la musique électroacoustique, le GRM est un laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde.

1948

    * 18 Avril : Dans le Journal de recherche de Pierre Schaeffer, première apparition du terme musique concrète.
    * 20 juin : À la radio, en "première absolue" , Concert de bruits de P. Schaeffer, Radio Paris, Club d’Essai
    * 3 octobre : Première audition privée par haut-parleur à partir de tourne-disques. Paris, Studio Devèze

1950

    * 18 mars : Premier concert de musique concrète, à Paris, Salle de l’Ecole Normale de Musique. Création de la Symphonie pour un homme seul, Pierre Schaeffer et Pierre Henry.

1951

    * Réalisation des phonogènes à coulisse et chromatique.
    * Première projection sonore en relief spatial.
    * Premier Groupe de Recherche de Musique Concrète - GRMC.

1952

    * Timbre Durées d’Olivier Messiaen : Première œuvre à découpage spatial réalisé sur magnétophone à trois plateaux par Pierre Henry .

1953

    * Première décade internationale de musique expérimentale organisée par le Groupe de Recherche de Musique Concrète de la Radiodiffusion Télévision Française à l’Unesco.
    * Premier opéra concret créé à Donaueschingen : Orphée 53, Pierre Schaeffer/Pierre Henry.

1954

    * Déserts d’Edgar Varèse : première rencontre de l’orchestre et des "sons organisés" sur bande, Théâtre des Champs Élysées, direction Hermann Scherchen.

1955

    * Chorégraphie de Maurice Béjart sur la Symphonie pour un homme seul, Ballets de l’Étoile, Théâtre de l’Étoile, Paris.

1958

    * Dénomination du Groupe de Recherches Musicales - GRM

1960

    * Création du Service de la Recherche de la Radiodiffusion Télévision Française, auquel s’intègre le GRM
    * Installation au Studio de la rue de l’Université.

1961

    * Grand stage du GRM conduit par Pierre Schaeffer et Luc Ferrari.

1965

    * Le Service de la Recherche de l’ORTF s’installe au Centre Bourdan, rue du Recteur Poincaré, ainsi que les nouveaux studios de synthèse analogique du GRM.

1966

    * Parution du Traité des Objets Musicaux de Pierre Schaeffer.
    * Première utilisation du mot "acousmatique" dans cet ouvrage.

1968

    * Création de la Classe de composition électroacoustique et de recherche musicale du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Professeurs : Pierre Schaeffer, puis Guy Reibel.

1973

    * Conception d’un orchestre de projecteurs sonores par registres et étagement de plans : l’Acousmonium. Inauguration avec L’Expérience Acoustique de François Bayle.

1974

    * Premières expériences d’informatique musicale (Bénédict Mailliard - Pierre-Alain Jaffrenou - Bernard Durr).

1975

    * Création de l’Institut National Audiovisuel auquel s’intègre le Groupe de Recherches Musicales comme Département de Recherche et de Création Musicales et implantation à la Maison de Radio France.

1978

    * Production d’une collection de disques 33 T : INA Collection GRM, suivie d’une formule économique : la Série Gramme (plus de 30 références et nombreux grands prix jusqu’à 1985) (François  Bayle).

1979

    * Premier Cycle Acousmatique - Maison de Radio France - Grand Auditorium (Ivo Malec - François Bayle - Geneviève Mâche)

1982

    * Création de la Bibliothèque de Recherche Musicale, collection dirigée par François Delalande, coéditeur Buchet-Chastel/ INA Publications - Paris.

1984

    * Conception et réalisation (Jean François . Allouis) du processeur SYTER : système en temps réel audionumérique, interactif et ouvert pour visualiser, analyser, traiter et enregistrer les sons.

1985

    * Premier CD de musique contemporaine pressé en France avec le Concert Imaginaire et ouverture d’une collection CD de musique acousmatique (nombreuses distinctions nationales et internationales, près de 50 références en 1997).

1986

    * Publication de Recherche Musicale au GRM quadruple numéro de la Revue Musicale.

1988

    * Coproduction Centre Pompidou/Ircam/GRM Musiques des années 50 , série de 12 concerts.
    * Développement sur le logiciel MAX de l’Ircam d’outils destinés à la génération et au contrôle d’événements MIDI (Serge de Laubier).
    * Concerts marquant "les 30 ans du GRM et 40 ans de la musique concrète"- Théâtre National de Chaillot, Salle Olivier Messiaen.

1989

    * Premier Concours International de Composition Acousmatique Léonce Petitot au Centre Noroit d’Arras.

1990

    * Présentation au MIM (Marseille) et démonstration de transcriptions de musique acousmatique sur l’Acousmographe, outil de représentation graphique.
    * GRM Tools, traitement créatif du matériau sonore : logiciels de transformation et de synthèse du son en temps réel (Hugues Vinet).

1993

    * Inauguration de l’Acousmathèque : conservation au Studio 116 de plus de 5 000 bandes dont 1 500 œuvres réalisées depuis 1948 par plus de 200 compositeurs.
    * Rendez-vous mensuels Empreintes (Daniel Teruggi). Séminaire annuel de recherche (François Delalande).

1994

    * 1er et 2ème Forum Electro-CD (1994 et 1996).
    * Emmanuel Favreau rejoint le GRM

1997

    * Les  GRM Tools recoivent l'Editor’s Choice Winner 97 d'Electronic Musician.
    * Édition du 1er CD Rom interactif : Les Musicographies (Dominique Besson) en coproduction avec le Festival des 38èmes Rugissants.
    * Dans le programme musical Hector de Radio France (canal satellite), sélection d’œuvres du GRM.
    * En juin 97, Jean-Pierre Tessier Président de l’INA confie à Daniel Teruggi, pour succéder à François Bayle, la responsabilité du GRM au sein du nouveau département Innovation dirigé par Bernard Stiegler.
    * Développant le label Magison, François Bayle fonde son propre studio.

1998

    * Début de la campagne de numérisation du fonds d'archives du GRM.
    * Les studios de production 116 A, B et C passent progressivement au "tout numérique" et multicanal (5+1 et 8 canaux)

1999

    * Les GRM Tools fonctionnent désormais sur les plates-formes PC, dans leur version VST.

2000

    * Sortie du Cd-rom "La musique électroacoustique", éditions Hyptique, qui obtient de nombreux prix.

2001

    * Première diffusion, par Radio France, des émissions du GRM en dolby surround, via le satellite sur la chaîne musicale Hector (remplacée par Vivace en 2005).
    * Sortie du premier livre de la collection Portraits Polychromes, accompagné de documents multimédias sur internet, collection dirigée par Evelyne Gayou.

2002

    * L'ingénieur Emmanuel Favreau en charge du développement des GRM Tools, propose à la commercialisation quatre nouveaux traitements : Contrast, Equalize, Freq Warp et Freq Shift.

2003

    * La Web radio, conçue par Dominique Saint-Martin, permet d'accéder aux programmes radio récents ainsi qu'à des archives du fonds GRM, enrichis de dossiers documentaires multmédia.

2005

    * Radio France élargit son festival Présences aux musiques "électroniques" et délègue au GRM - Christian Zanési - la programmation de ces concerts sous le label Festival Présences électronique.
    * Le logiciel Acousmographe version 3, pour PC, est disponible en téléchargement gratuit.

2006

    * L'ingénieur Adrien Lefèvre rejoint le GRM pour poursuivre les développements de l'Acousmographe.

2007

    * Les éditions Fayard publient le livre "GRM, groupe de recherches musicales, cinquante ans d'histoire", par Evelyne Gayou.

2008

    * La collection Portraits Polychromes sort son numéro 13, consacré à Pierre Schaeffer.
    * Un coffret spécial Parmegiani regroupe l'ensemble de ses oeuvres en 12 cd.

2009

 * Sortie d'un coffret spécial Luc Ferrari L'œuvre électronique en 10 cd  

2010 

 * Différentes manifestations et publications commémorent le centième anniversaire de la naissance de Pierre Schaeffer

2011

Lancement de la Fresque Artsonores

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés :

les sites de l'Institut National de l'Audiovisuel